Notre peau

Notre peau

La peau c'est quoi?

La peau est tout d'abord constituée de trois régions principales : l'épiderme, le derme et le tissu sous-cutané. Ce que nous appelons  la peau est en fait la partie extérieure de la peau, celle que nous voyons. Cette partie de moins d'un millimètre d'épaisseur se nomme épiderme et est constituée de cellules sans noyau, remplies d'une matière dure: la kératine. L'épiderme renferme trois principaux types de cellules différenciées , les cornéocytes ( cellules mortes qui forment la couche cornée à la surface), les mélanocytes (qui donnent la pigmentation) et les kératinocytes (qui sont en quelques sorte les petites usines qui produisent des cellules qui se différencieront vers la surface). Il y a aussi un type cellulaire très important : les cellules de Langerhans, servent à la défense immunitaire du corps.
Vient ensuite le derme, partie la plus épaisse de la peau. C'est là que se situent les vaisseaux sanguins qui nourrissent la peau, les nerfs qui la rendent sensible, les fibres de collagène et d'élastine qui lui donne sa souplesse. On y trouve encore les follicules pileux, les glandes sébacées qui sécrètent le sébum qui graisse la peau en surface et les glandes sudoripares qui sécrètent la sueur, éliminant ainsi les toxines.
et un enchevêtrement de petits vaisseaux sanguins et de fibres. Encore plus profondément se situe l' hypoderme, (tissu sous-cutané) , couche graisseuse qui protège le corps des agressions et des pression extérieures.

La peau est une enveloppe élastique qui recouvre le corps. Elle a plusieurs fonctions

 

 

Retenir l'eau que renferme notre organisme

 

Respirer: 1 gramme d'épiderme absorbe 1 litre d'oxygène pur par heure.

 

Epurer les toxines (sueur, sébum,...)

 

Constituer des réserves de sels minéraux, graisses, eau.

 

Amortir les chocs, protéger des microbes

 

Transformer les rayon ultra-violets en vitamine D

 

Maintenir notre organisme à 37°

 

 

Les glandes et les vaisseaux:

Les glandes sudoripares s'ouvrent à la surface par le  pore. Elles sécrètent la sueur pour éliminer les toxines et rafraîchir l'épiderme en s'évaporant.
Les glandes sébacées sécrètent le sébum qui lubrifient les poils et empêchent le dessèchement de la surface cutanée.
Les vaisseaux sanguins contribuent à la respiration de la peau.

L'épiderme renferme des nerfs (nerfs sensitifs et nerfs moteurs) qui contribuent à faire travailler les muscles peauciers en réagissant aux impulsions données par le cerveau et la moelle épinière (sensation de chaud ou de froid, chair de poule, etc...)

 

Composition chimique de la peau:

70% d'eau (on n'est pas grand chose, ...)
27,5% de protides
2% de lipides
0,5% de sels minéraux (oligo-éléments)

 

Le type de peau (pH)

Le pH sert à calculer l'acidité de la peau. Les mesures du pH vont de acide à alcaline (Une peau normale a un pH de 6,5°, soit un pH neutre; une peau sèche a un pH inférieur à 6,5°. Elle est acide; une peau grasse a un pH supérieur à 6,5. On dit qu'elle est alcaline. La cosmétologie permet de modifier sensiblement le pH de la peau, à condition d'utiliser des produits adaptés et de façon constante.
Pour connaître sa nature de peau, faites le test du papier de soie: Démaquillez-vous soigneusement et attendez 1/2 heure, le temps que les glandes sébacées reprennent une activité normale. Coupez un morceau de papier de soie en deux et appliquez-en un sur le front, le nez et le menton; appliquez l'autre sur les joues et les tempes. Ne frottez surtout pas, mais appuyez pendant une ou deux minutes. L'état du papier vous renseignera sur l'état de votre peau. Peu de traces grasses, votre peau est normale, Pas de trace du tout, votre peau est sèche, beaucoup de traces, votre peau est grasse. La peau peut aussi être mixte, c'est à dire grasse sur le nez, le front et le menton et normale ou sèche sur les joues et les tempes.

Lire la suite

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site